La Passion des Moulins, un film réalisé par Guy DE RANTER avec Jacky Adam

/La Passion des Moulins, un film réalisé par Guy DE RANTER avec Jacky Adam
La Passion des Moulins, un film réalisé par Guy DE RANTER avec Jacky Adam 2017-10-18T16:40:50+00:00

Project Description

La Passion des Moulins

Ce film est né de la lecture d’une interview de Jacky ADAM dans la superbe revue « REGARDS D’ARDENNE ». L’envie m’est venue de réaliser un « joli » film sur les moulins à eau de la vallée de l’Ourthe. Pas vraiment un film touristique. Plutôt un film d’ambiance.

Pour mettre ce projet en œuvre, Jacky a accepté de me rencontrer. Après mon discours d’introduction, il m’a rapidement fait comprendre que mon projet n’était pas vraiment sa tasse de thé, qu’il était plus intéressé par les hommes que par les belles ( !) images, etc. Convaincu, j’ai changé d’optique et ai fait le choix de diviser mon film en plusieurs séquences débutant chacune par l’intervention d’un meunier décrivant, avec ses mots, sa passion, sa motivation, les joies et les problèmes qu’il rencontrait.

Jacky a marqué son accord, m’a fourni les adresses des meuniers et m’a suivi et encouragé durant les 2 ans de tournage. Cela est clairement indiqué dans le film.

Ce qui m’a frappé en cours de tournage, c’est que chaque intervenant, également passionné, a une approche différente de son action. L’ingénieur Olivier s’exprime très différemment de l’écolo Séverine. C’est cela, finalement, qui m’a encouragé à poursuivre ce long tournage réalisé parfois dans des conditions difficiles.

Finalisation du film

Tous les films que j’ai réalisés précédemment l’ont été entièrement par moi seul, sans intervention extérieure. Pour LA PASSION, la musique a été écrite et interprétée par un compositeur professionnel. Il en a été de même pour le montage et le mixage. J’ai quand même poussé personnellement sur le déclencheur : 3 heures 30 de rushes pour un film de 50 minutes.

 

GdR / 14/10/2017

Informations sur l’auteur :

Guy DE RANTER

Né en 1931

Expérience cinéma :

  • Filme exclusivement en amateur depuis 1955
  • D’abord en argentique (8 mm et 16 mm) puis en numérique
  • Réalisations en argentique (16mm) : un film sur les 24 heures de Francorchamps pour voitures de tourisme (Stand BMW) et un film sur le Parc national Albert et le volcan Niyragongo au Kivu (un mois de tournage).
  • Réalisations en numérique : essentiellement films de voyage : « Au Pays de Damme », « La Sologne », « Le Cœur de Bruxelles »etc.

 

Carrière professionnelle :

  • 6 ans au Congo belge
  • Jusqu’en 2014, publicité et marketing dans 2 agences et comme indépendant